Projet d'établissement

2003-2006

1° AXE : LES FORMATIONS

L'ojectif essentiel du lycée professionnel est de permettre aux jeunes qui y rentrent d'acquérir une formation solide , professionalisante et évolutive dans une perspective d'insertion professionnelle. Cette formation doit permettre à chacun d'aller jusqu'au maximum de ses capacités vers les diplômes les plus élevés.

Prolongement des formations EIE Maintenance

Trouver des formations complémentaires permettant une embauche à la sortie de l'école.

Formation proposée:

Nous demandons à devenir un lycée pilote pour recevoir des panneaux solaires pour une expérimentation dans le temps (3 ou 4 ans) où toutes les formations industrielles pourraient intervenir. Aboutissement: formation spécifique d'installateur d'énergie solaire (1 à 2 ans), recrutement régional, création d'un référentiel spécifique, création d'un diplôme régional?
D'autre part l'analyse de cette technologie sous nos climats pourrait interresser des partenaires en métropôle.

Formations Productique Mécanique

Constat d'érosion plus fort dans ces sections. Que faire?

Pour les EDPI :

Pour les MPMI

Maintien de la classe préparatoire aux S.T.S.

Pour ces élèves il faut leur donner un statut étudiant et non lycéen pour qu'ils puissent bénéficier des mêmes avantages et leur faciliter l'entrée en BTS.
Il faut conserver la vocation industrielle et ne pas y insérer des tertiaires.

Demande d'intégration dans une ZEP

2° AXE : LE PROJET CULTUREL

Axe culturel proprement dit

Des actions déjà en cours et reconductibles :

Propositions d'actions nouvelles :

Axe scientifique

Développement du projet SATEDU.

Embellissement par les élèves de leur cadre de vie et valorisation des sections

Actions déjà en cours et/ou reconductibles :

Actions nouvelles:

Axe sportif

Journée sportive: une ou deux dans l'année?
Nécessite de remodeler la formule pour éviter l'absence d'élèves l'après midi.
D'autres activités pourraient être proposées, moins traditionnelles, comme le tir à l'arc ou le VTT.
Cette journée pourrait aussi prendre la forme d'un cross ou d'épreuve du genre triathlon.
Activités de pleine nature (sortie dans le cadre de la 3° heure d'EPS des Bac Pro) sont très appréciées. Il faut donc les poursuivre.
Mais gros problème de financement.
Ces sorties pourraient, en outre, correspondre a celles prévues dans le cadre de l'action "Vie et histoire de la Réunion cf. plus haut)

3° AXE : LA VIE SCOLAIRE

CONSTATS ET PROPOSITIONS D'ACTIONS

1) Un foyer socio-éducatif,qui propose:

Ce qui veut dire d'impliquer toute la communauté éducative pour dynamiser et aider les élèves à se prendre en charge, afin qu'il y ait une réelle animation.

2) Absence d'un poste d'infirmière
D'ou la demande de création d'un poste afin de Maintenir et développer la prévention et l'information :

Ces actions sont actuellement assurées avec l'aide du C.E.S.C.

3) Un nombre croissant de jeunes ne mangent pas le matin par faute de temps ou de méconnaissance des régles de base de la nutrition.

Parallèlement à la journée sportive, mise en place d'un projet de petits déjeuners à thême, avec prise en commun de petits déjeuners.

information et sensibilisation suivant 2 axes :

4) Trop d'élèves touchés par des problèmes d'addictions.

On constate, de façon ponctuelle que les élèves adoptent des attitudes déviantes, qui se traduisent par la prise de drogue ou d'alcool: le signalement ou la remise à la famille de ces élèves lorsqu'ils ne sont plus en état de travailler se fait plus ou moins automatiquement par la vie scolaire. Mais les raisons qui induisent ce type de comportement ne sont que trés rarement prises en compte. Il est proposé la création d'une cellule d'écoute, qui dans un premier temps pourrait être animée par un intervenant extérieur

Il est proposé également le projet de créer une structure d'aide et d'accompagnement pour tout les élèves en diffilculté, qui serait composée de:

Un travail préparatoire sera necessaire pour identifier les besoins exacts et surtout pour définir la fonction exacte de la structure, son mode de fonctionnement, son cahier des charges.

5)Les élèves ne travaillent pas ou peu à la maison.

Proposition de maintenir ou de mettre en place: