LES PENSEURS ET LES SCIENTIFIQUES QUI ONT INFLUENCE LE MOUVEMENT NATURALISTE

    Emile Zola, chef de file des naturalistes, définissait le naturalisme comme "la formule de la science moderne appliquée à la littérature". En effet, le naturalisme est basé essentiellement sur l'objectivité scientifique : le romancier vérifie expérimentalement dans ses romans le rôle des déterminismes sociaux et biologiques sur l'individu et le groupe. Ainsi, on retrouve cette idée dans certains thèmes principaux du naturalisme : l'hérédité, le milieu, le rôle de la physiologie...

    Qui sont les penseurs et les scientifiques qui ont influencé cette pensée naturaliste ?

I) LES SCIENTIFIQUES :

Claude Bernard (1813-1878) :
    Claude Bernard est un physiologiste français. Il est considéré comme le fondateur de la médecine expérimentale. Il fit d'importantes découvertes en physiologie et notamment sur le système nerveux. Il publia aussi de nombreux ouvrages tels que
Introduction à l'étude de la médecine expérimentale et Leçons sur les phénomènes de la vie communs aux animaux et aux végétaux.
Claude Bernard est à l'origine de la démarche expérimentale toujours considérée aujourd'hui comme la base de la méthodologie scientifique.

Charles Darwin (1809-1882) :
    Charles Darwin est un biologiste britanique. C'est lui qui est à l'origine de la théorie de l'Evolution grâce au concept de la sélection naturelle. Ses travaux ont eu d'énormes répercussions dans le domaine des sciences de la Vie et de la Terre.
La théorie de Darwin est la suivante : les jeunes de chaque espèce entrent en compétition pour leur survie. Les survivants sont, par définition, ceux qui vont donner naissance à la génération suivante et ceux qui ont les caractéristiques naturelles favorables (car ils ont survécu). Ces caractéristiques sont transmises à la génération suivante par l'hérédité.

Le docteur Lucas :
    Lucas fit des recherches dans le domaine de l'hérédité. Selon lui, le processus héréditaire peut aboutir à trois résultats différents : l'élection (ressemblance exclusive au père ou à la mère), le mélange (la représentation simultanée du père et de la mère) et la combinaison (fusion, dissolution des deux créateurs dans le produit). C'est dans le cabinet du Docteur Lucas que Zola trouva le principe de construction de la famille Rougon-Macquart.

Jean Martin Charcot :
     Jean Martin Charcot fut professeur d'anatomie à la Faculté de Médecine à Paris. Il mena des recherches en neurologie : il se consacra aux lésions du système nerveux et à l'hystérie.

II) LES PENSEURS

Auguste Comte :
    Auguste Comte est le philosophe français fondateur du positivisme : les positivistes pensaient que la science était capable de résoudre tous les maux de l'humanité. Auguste Comte étudiait l'histoire des sciences dans le but de transposer les connaissances scientifiques d'une époque à l'ensemble des manifestations culturelles de celle-ci : il voulait des conclusions sur les capacités de l'esprit humain.

Hippolyte Taine :
    Taine fut historien, philosophe, académicien et critique littéraire. Il s'intéressa aux recherches menées en biologie et en psychologie. Taine pensait que chaque être humain avait une destinée régie par le milieu dans lequel il vit, par sa famille, c'est-à-dire son hérédité, et aussi par son époque.

    A l'époque de Zola, la vie était perçue comme un mécanisme, un jeu énergétique.
    Zola a subi l'influence de la science de son époque : il a voulu adapter la méthode scientifique à la littérature. Toutes les figures précédemment cités sont à l'origine de cette influence.

<< Retour au sommaire >>